Carnets de voyages

3 jours dans une communauté indigène : Les Tsachilas

Pendant mon séjour en Equateur, j’ai eu l’opportunité de rester 3 jours (2 nuits) chez une communauté indigène, nommée les Tsachilas. Ici, pas de piège à touristes. Le séjour va se dérouler dans une communauté et je vais passer 3 jours avec eux, comme ils feraient sans moi. Donc, on oublie tout de suite les costumes traditionnels ou les spectacles juste pour attirer les touristes. Le but de ce séjour est de découvrir leur vie aujourd’hui et les merveilles de leur région.

Jour 1

J’arrive en bus au terminal terrestre de Santo Domingo le matin vers 10h30. Mon contact, Byron, est présent à ma descente du bus. Byron sera mon guide pour les trois prochains jours.

Une fois mes affaires récupérées, on discute un peu et on déjeune dans un restaurant une spécialité locale : un encebollado. Il s’agit d’une soupe à l’oignon (cebolla veut dire oignon en espagnol) avec du poisson. Une fois le repas terminé, on prend un bus pour se rendre à la communauté indigène. Après 40min de bus et 5min de marche, on arrive à la communauté des Tsachilas. Je rencontre tout le monde et là Byron m’explique le programme de l’après midi.

TsachilasCe soir, je ne dors pas dans la communauté, mais dans une ferme dans la montagne. Je prends donc le strict minimum pour passer une nuit à la ferme et mes affaires de marche pour l’après-midi. On part à moto avec Byron jusqu’à la ferme. En chemin, on s’arrête pour partager une bière ensemble (une coutume locale) et discuter de mes attentes et du programme prévu. Après une heure de moto, on arrive à la ferme sous la pluie. Mais peu importe, je me change pour mettre mes affaires de randonnée et c’est parti pour le sentier des cascades !

Le chemin est boueux, glissant, raide et étroit. Par moment, on traverse une rivière et on escalade même un rocher avec une corde le tout sous une pluie battante. Mais ça en vaut largement la peine. Le cascades sont sublimes et au milieu de la forêt. On voit en tout 7 cascades, la dernière la cascade de cristal est la plus belle et impressionnante. Je suis littéralement trempée et fatiguée mais ça reste un bonheur. Byron et moi rentrons avant que la nuit ne tombe à la ferme.

Une fois à la ferme, il fait nuit. Là-bas, il n’y a pas d’électricité, donc pas de lumière ni d’eau chaude. On cuisine au gaz et à la bougie. Byron chauffe de l’eau dans une casserole pour que l’on puisse se doucher avec de l’eau chaude. Le repas est simple mais bon : du riz avec des légumes frais. Ensuite, c’est l’heure de la douche à l’ancienne : une grande casserole avec de l’eau tiède et une petite pour se laver. Et bien sûr, comme il n’y a pas de salle de bain, on se lave dehors, de nuit avec une lampe de poche. Je pense que c’était une des douches la plus rapide de ma vie !! Après cette journée forte en émotions, c’est l’heure de se coucher. De toute façon, sans lumière ni quoi que ce soit (j’ai oublié de prendre mon jeu de cartes) il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

Jour 2

Ce matin, le soleil est présent à mon réveil. Une bonne surprise ! Et en parlant de surprise, Byron m’en donne une bonne : à 7h00 on part traire les vaches avec la famille qui possède la ferme. Rien que ça ! Bien sûr, je suis plus que partante jusqu’à ce que j’apprenne que le pâturage des vaches se trouve à 30min de marche en montagne. Dur dur le réveil, mais si on veut du lait pour le petit déjeuner, il n’y a pas le choix. C’est donc parti pour 30min de marche. Une fois arrivé en haut (enfin!) on commence tout de suite à traire les vaches et toute la famille s’y met. Pour la première fois, j’ai pu goûter du lait de vache fraîchement trait et traire moi-même du lait de vache !

Tsachilas

A 10h, on est enfin de retour à la ferme pour prendre notre petit déjeuner. Autant dire que je commençais à avoir vraiment faim. Sauf que, pendant ce temps, la malchance nous rattrape et il commence à pleuvoir des cordes. De nouveau. Même si la pluie ne se calme pas, on reste fidèle au programme et on quitte la ferme à moto.

Lorsqu’on arrive enfin la pluie s’est arrêtée. Et heureusement, car on a prévu de se baigner dans une rivière ! L’endroit est superbe, avec un peu d’ombre, un arbre et avec Byron on est tout seul à se baigner dans la rivière. L’endroit me plaît tellement qu’on y reste toute l’après-midi et on rentre à la communauté une fois la nuit tombée.

Je dîne avec toute la famille et peu enfin parler avec tout le monde. Une fois le repas fini, je pars me préparer pour une cérémonie chamanique. Je ne vais pas vous raconter la cérémonie en elle-même puisqu’elle est assez personnelle, mais plutôt les grandes lignes. Il s’agit de lire le passé de la personne et son possible futur. De plus, pendant cette cérémonie, le chaman en profite pour vous « lavez » de votre mauvaise énergie afin que l’énergie positive puisse prendre sa place et ainsi apporter de bonnes choses dans votre vie. Dans mon cas, la cérémonie a duré 3h et a été assez fatigante (car elle demande un peu de concentration par moment).

Jour 3

Dernier jour (déjà) chez les Tsachilas. Après mon petit déjeuner avec la famille, je visite les plantations de la communauté avec Byron. Il m’explique le rôle de toutes les plantes médicinales qu’ils cultivent, mais aussi les différentes variétés de cacao, bananes, yucca, etc. Ca dure toute la matinée et j’en profite pour goûter à tout ce que je peux : mandarines, cacao, plantes médicinales, etc.

Tsachilas

Vers midi, je vais à la cuisine, pas pour manger, mais pour cuisiner un plat traditionnel : les galettes de yucca. Cette fois, c’est la sœur de Byron qui m’explique comment faire. J’arrive à ne rien brûler et lorsque je les goûte, elles sont même bonnes !

Pour la dernière activité de mon séjour et pour prendre encore quelques photos avec la famille, je dois porter la jupe traditionnelle. Les au revoir se mélangent donc à une dernière séance photo. Une fois terminée et changée, Byron part avec moi jusqu’au terminal de bus. On en profite pour faire un petit debriefing des trois derniers jours dans le bus jusqu’au terminal.

Jusqu’au bout Byron aura été adorable et très gentil puisqu’il m’accompagne même quand je vais acheter mon billet de bus pour Canoa afin d’être sûr que j’arrive à bon port.

Mon avis

Ces trois jours sont passés vraiment très vite. Grâce à Byron, j’ai énormément appris sur la culture des Tsachilas aussi bien dans leur tradition, leur croyance ou bien leurs problèmes actuels. Ces trois jours ont été assez intenses même si Byron prenait soin d’adapter le programme à mes souhaits et mon rythme.

Maintenant avec le recul, je regrette un peu de ne pas avoir pu passer plus de temps avec la communauté elle-même. J’ai passé tout mon temps avec Byron et même s’il a pris le temps de tout m’expliquer, j’aurais voulu pouvoir discuter un peu avec les femmes aussi. Mais voilà, 3 jours c’est très court, il aurait fallu que je reste plus longtemps. Malheureusement pour des raisons de temps et budget je ne pouvais pas me le permettre. Car oui, le budget pour les 3jours est de 150US$. Tout est inclus, je n’ai rien payé à partir du moment où Byron m’a cherché au terminal.

Quoi qu’il en soit, je vous recommande de passer quelques jours chez les Tsachilas. Les gens sont adorables et grâce à eux, j’ai pu apprendre et découvrir énormément de choses.

La préparation

Si vous voulez aussi passer quelques jours chez les Tsachilas, je vais vous donner toutes les infos dont vous aurez besoin ici.

– comment les contacter ?

Le plus simple est de passer par leur site internet et de leur écrire depuis l’onglet « Contacto »

– où ?

La communauté est à Santo Domingo de los Tsachilas. C’est entre Quito et la côte pacifique. Depuis Quito, il faut compter environ 5h de bus pour aller jusqu’à Santo Domingo.

– quoi amener ?

Vous pouvez apporter avec vous toutes vos affaires de voyage. Mais le plus important, c’est l’anti moustique. Vraiment.

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge