quilotoa loop
Carnets de voyages

Equateur: le trek de Quilotoa en 4 jours

Le trek de Quilotoa est très connu des randonneurs et sans doute le plus connu d’Equateur. Il est possible de le faire en un jour ou plusieurs jours pour les plus courageux. Pour ma part, j’ai décidé de faire la version la plus longue, c’est-à-dire 4jours. Concernant le sens, j’ai voulu terminer par le clou du spectacle à savoir le lac de Quilotoa. Dans ce sens, il y a un peu plus de montée que de descente mais c’était plus important pour moi d’avoir comme objectif le cratère du volcan.

Du coup, c’est parti pour mon petit récit des 4 jours de randonnée !

Jour 1 : de Sigchos à Isinlivi

Pour commencer, il faut se rendre à Sigchos. Pour cela, nous partons de Lacatunga (la grande ville desservie par Quito et Cuenca). Nous prenons le bus le plus tôt possible pour nous, c’est-à-dire 6h. Le trajet jusqu’à Sigchos (le terminus) dure 2h et coûte 2,30US$. Là, nous faisons un petit détour par le marché pour acheter notre déjeuner, puis nous débutons le trek sous la pluie.

La marche de la journée peut se diviser en deux parties : la première partie en descente jusqu’à la rivière et la deuxième en remontée jusqu’au village.

La descente est assez pénible et nous devons vérifier tout le temps que nous sommes sur le bon chemin. Il n’y a pas ou peu d’indication et le chemin n’est pas toujours très clair. Du coup, nous nous retrouvons à couper à travers champs ou bien faire demi-tour parfois.

Puis, enfin, nous arrivons à la rivière et à partir de là, la montée commence, mais le chemin est facile à suivre. Et heureusement car, la montée n’est pas évidente et un peu raide. L’avantage, c’est que nous avons une belle vue car, le ciel se dégage enfin un peu et la pluie s’est arrêtée. Quand enfin, nous avons fini la montée, nous apercevons le village de Isinlivi. Cela nous redonne du courage pour finir notre journée !

quilotoa loop entre Sigchos et Insivili

Hébergement

Tout le monde que nous avons croisé auparavant nous avait conseillé l’auberge Llullu llama. Et à raison. Son prix est un peu élevé (19US$/pers. En dortoir), même si cela inclut le dîner et le petit déjeuner. Cependant, sa grande différence est qu’elle possède un sauna et un jacuzzi inclus dans le prix ! Et cela après une journée de marche sous la pluie, c’est le paradis.

Résumé du jour:

  • Distance : 12km
  • Temps estimé : 4h
  • Temps réalisé : 4h
  • Dénivelé positif: 490m
  • Dénivelé négatif : 374m

 

 

Jour 2 : de Isinlivi à Chugchilan

Deuxième jour de randonnée est le programme est à peu près le même. Nous descendons jusqu’au fond du canyon, marchons le long de la rivière et nous remontons jusqu’au village.

Cette fois-ci, nous commençons la marche sous le soleil. La descente est un peu longue à mon goût (il faut dire que j’aime pas ça), mais la vue est belle. Et ensuite marcher le long de la rivière est un vrai plaisir. Le chemin est plat, bien indiqué et le paysage magnifique. Vient après la montée, elle est douce au début, sur un chemin large, puis la galère commence. Il se met à pleuvoir et le chemin devient très raide (vraiment raide) et étroit. La fatigue de la journée se fait sentir et nous sommes heureux d’arriver au mirador. Après une pause et l’espoir en vain que la pluie s’arrête, nous repartons pour terminer la randonnée. Le plus gros de la montée est faite, mais sous la pluie les derniers kilomètres nous semblent interminables. D’autant plus que les deux derniers se font sur la route où il faut faire attention aux voitures…

Bref, nous sommes heureux d’arriver à l’hostel, de prendre une douche chaude et de pouvoir faire sécher nos affaires.

quiotoa loop Insivili - Chugchilan

Hébergement

Comme pour l’hébergement précédent, l’hostal Cloud Forest nous a été conseillé plusieurs fois. Un lit en dortoir coûte 15US$ (dîner et petit-déjeuner inclus) et même s’il n’y a pas de jacuzzi, l’hostel est très bien. Durant le dîner, le personnel est venu nous voir pour nous donner toutes les informations nécessaires pour le trek et répondre à toutes nos questions. Nous avons même eu droit à un poêle dans la chambre pour pouvoir faire sécher nos affaires et avoir bien chaud pour dormir.

Résumé du jour:

  • Distance : 12km
  • Temps estimé : 6h
  • Temps réalisé : 4h30
  • Dénivelé positif : 571m
  • Dénivelé négatif : 328m

 

 

Jour 3 : de Chugchilan à Quilotoa

Ce troisième jour est celui avec le plus de dénivelé positif des quatre jours. Cependant, comme les autres jours, nous commençons par descendre avant d’attaquer la montée. Sauf que cette fois, il y a deux montées bien distinctes. La première est très raide, le long d’une falaise, en plein soleil. En gros, c’est dur et nous galérons à monter. Nous arrivons au mirador et admirer la vue nous donne une bonne excuse pour poser nos sacs et nous reposer.

Ensuite, le sentier est à nouveau assez plat, jusqu’à l’ultime montée. Nous voyons le haut du cratère et nous savons que c’est notre ultime montée. La pente est assez douce et le chemin large, mais elle est longue. Comme nous voyons le sommet, cela nous semble proche et interminable en même temps. Puis, enfin nous arrivons! Nous pouvons finalement voir le fameux et tant attendu lac du cratère et sous le soleil en plus! Juste parfait! Après le déjeuner (avec vue sur le lac), nous repartons et contournons le lac pendant 1h pour arriver à Quilotoa.

QUilotoa loop Chugchilan quilotoa

Hébergement

Quilotoa est un village très touristique rempli de magasins de souvenirs, restaurants et hostels. Nous avons choisi un peu au hasard l’hostal Alpaka. La nuit coûte 15US$ avec le petit-déjeuner inclus. Il est aussi possible de laisser nos affaires pour la journée. Ce qui nous convient parfaitement vu le programme de demain.

Résumé du jour:

  • Distance : 10km
  • Temps estimé : 6h
  • Temps réalisé : 5h30
  • Dénivelé positif : 734m
  • Dénivelé négatif : 248m

 

Jour 4 : Tour du cratère de Quilotoa et retour à Latacunga

La randonnée tant attendue est enfin au programme du jour! Le tour du cratère de Quilotoa. Hormis le pic à 4 000m d’altitude, la randonnée se fait assez facilement malgré la fatigue accumulée des derniers jours. Nous avons pu profiter du lac sous tous ses angles et sous le soleil en plus! Un vrai bonheur!

Une fois le tour et le trek terminé, nous sommes rentrés à Lacatunga. Etant épuisés et pressés de rentrer, nous avons opté pour la solution la plus rapide: un taxi jusqu’à Zumbaha et le bus pour Lacatunga.

Quilotoa loop

Résumé du jour:

  • Temps estimé : 6h30
  • Temps réalisé : 5h

 

 

Conclusion

Ce trek est vraiment très beau et terminer par le lac, c’est réellement la cerise sur le gâteau. L’avantage de le faire dans ce sens, c’est qu’on peut s’habituer à l’altitude progressivement. L’inconvénient, c’est que le début du trek est très mal indiqué et passer son temps à rechercher son chemin n’est pas encourageant… Cependant, je suis très contente et fière d’avoir pu faire ce trek et je le recommande à tous ceux qui aiment la randonnée!

Mes conseils et autres informations importantes

  • utiliser Mapsme pour ne pas se perdre : selon moi, cette application est juste indispensable pour ce trek
  • la météo incertaine : En haute montagne, il est presque impossible de prédire la météo de manière certaine. Cela veut dire que les applications de météo sont vraiment pas fiables et qu’il faut prendre des vêtements pour tous les temps avec vous: chaud, froid, sec, humide et venteux. Personnellement, nous avons tout eu durant ces 4jours.
  • randonner en groupe : aussi bien pour des raisons de sécurité (pour ne pas se perdre seul, ou s’il vous arrive quelque chose) que pour la motivation, je vous conseille de randonner avec quelqu’un. Il est très facile de trouver quelqu’un d’autre qui fait le trek soit dans l’auberge de jeunesse ou dans le bus pour Sigchos.
  • il est possible de prendre un bus ou un taxi à tout moment pour sauter une étape ou rejoindre le lac plus rapidement : un des points forts de ce trek, est toujours possible de rejoindre la prochaine étape ou la dernière en transport. C’est très pratique si vous vous blessez ou si vous ne pensez pas finir le trek. C’est aussi parfait si c’est votre premier trek et que vous n’êtes pas sûr de vos capacités.
  • les lunch box dans les hostels : les hostels de Isinlivi et Chugchila proposent des lunch box. Cela vous permet d’alléger un peu votre sac et ce n’est pas négligeable!
  • admirer le coucher ou lever de soleil sur le lac: petite cerise sur le gâteau si vous dormez à Quilotoa vous pourrez admirer le coucher et/ou le lever de soleil sur le lac!

Quilotoa loop

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge