trek W las torres
Carnets de voyages

Torres del Paine : le trek W

Le trek W, c’est LE trek en Patagonie côté Chili. Il est mythique et maintenant que je l’ai fait, je comprends pourquoi. Les paysages sont somptueux même s’ils se méritent. Dans cet article, je vais vous raconter toutes les informations à savoir et comment j’ai vécu ce magnifique trek.

Présentation du W

Dans quel sens ?

Le trek w se fait de plusieurs manières, selon vos envies et obligations. Vous pouvez le faire d’Est en Ouest ou d’Ouest en Est. Honnêtement, il n’y a pas de « meilleur » sens. Le paysage est le même (du moment que vous pouvez tourner la tête) et la difficulté est la même (surtout au bout de 4 jours de randonnée). Ce qui va conditionner le sens du trek, ce sont les réservations des refugios ou campings.

L’hébergement

Cela est la difficulté qui va conditionner votre trek. Il faut réserver plusieurs mois à l’avance pour pouvoir choisir votre hébergement. Celui-ci sera « à la carte », c’est-à-dire que vous pouvez choisir toutes les options (selon les disponibilités) : campings avec ou sans location de la tente et du sac de couchage, repas inclus ou non (petit déjeuner, déjeuner et/ou diner), chambre individuelle ou dortoir, etc. Tout dépend de votre budget, le confort que vous recherchez et surtout des disponibilités. J’insiste vraiment sur ce dernier point, car il faut réserver plusieurs mois à l’avance pour avoir le choix du type d’hébergement.

Pour vous loger, il faudra vous armer de patience. Il y a 2 entreprises qui se partagent les refuges et c’est compliqué pour vous organiser. Voici une carte qui montre le découpage des deux entreprises.

L’entreprise Vertice s’occupe du Refugio et camp site Grey, Refugio et camp site Paine Grande, camp site Italiano et camp site Britanico.

L’entreprise Fantasticosur gère le Refugio et camp site Cuernos, Refugio et camp site Chileno et les 2 Refugios et camp site à Los Torres.

Chaque entreprise possède son site internet pour réserver les logements. A vous de vous armer d’un calendrier, d’une carte et de patience pour vous en sortir et réussir à réserver vos logements.

Par ailleurs, n’oubliez pas de prendre votre passeport et PDI (le ticket qu’on vous a remis à la douane). On vous les demandera à chaque fois avec votre réservation. Si vous ne pouvez pas les présenter, vous devrez payer 19 % en plus.

Préparation

Si lorsque vous arrivez à Puerto Natales, vous avez encore des questions/inquiétudes concernant le trek W (comme moi), sachez qu’il y a une réunion d’informations gratuites au base camp Erratic à 15h tous les jours. Cette réunion dure 1h30 et est organisée par des personnes qui ont fait le trek W (et le trek O). Ils répondront à toutes vos questions vous donneront toutes les informations nécessaires pour le trek.

Si vous n’êtes pas à Puerto Natales, voici les conseils que je peux vous donner pour préparer le trek W :

  • Prévoyez des vêtements pour tous les temps : pluie, vent fort, chaleur et froid. La météo en montagne peut vite changer et est imprévisible plusieurs jours en avance. Je vous recommande d’avoir des vêtements de randonnée qui vont pour tous les temps. Un adage célèbre ici dit « en une journée on peut avoir les 4 saisons à Torres del Paine ». Apportez des habits de randonnée pour tous les temps, mais surtout le vent (un coupe-vent, c’est indispensable), pour le chaud et le froid (des vêtements techniques). Pour la pluie, il n’y a rien à faire. S’il pleut longtemps vous serez de toute façon trempés même avec un imperméable. S’il pleut un peu, vous allez avoir chaud avec un imperméable (parole de scout!) et vous allez transpirer. Donc vous serez aussi mouillés. En résumé, s’il pleut, continuer de marcher et prier pour que la pluie ne dure pas toute la journée.
  • Pour terminer avec les vêtements à prendre, choisissez 2 tenues : une pour la randonnée en journée (qui risque d’être trempé en cas de pluie et qui va sentir très mauvais au bout de 2jours) et une tenue pour le soir lorsque vous avez fini de marcher. Après une journée de marche avec ou sans la pluie, il n’y a rien de plus agréable que de mettre vos vêtements propres le soir. Et le lendemain, lorsque vous marchez, peut importe que vos vêtements sentent mauvais ou soient encore humides de la veille (même si c’est désagréable je vous l’accorde).
  • La meilleure solution pour protéger vos affaires de la pluie et du vent durant le trek, c’est d’utiliser des sacs plastiques (voire des sacs poubelles). Je m’explique, le bruit de la protection contre la pluie de vos sacs de randonnée va très vite vous agacer avec le vent qui souffle tout le temps (si elle ne s’envole pas). L’autre solution, c’est de mettre vos affaires dans des sacs plastiques. Ensuite, vous mettez les sacs plastiques dans votre sac à dos. Ainsi, même s’il pleut, vos affaires ne craignent absolument rien.
  • Bâtons de randonnée ou pas ? Je vais vous répondre : comme vous en avez l’habitude ! Personnellement, je ne marche jamais avec des bâtons donc j’ai fait le trek W sans. Si par contre vous avez l’habitude, prenez-les. C’est bête, mais c’est le meilleur conseil qu’on m’ait donné !
  • Prenez un gros sac et petit sac : Certain jour, il vous sera possible de laisser vos gros sacs dans un camping ou refugio pour faire votre randonnée. Notamment au Refugio Las Torres pour monter au Torres, au camp site italiano pour monter à la Valle Francès et au Refugio Paine Grande pour monter au Glacier Grey. Pour cela, je vous recommande de prendre un petit sac ce dont vous aurez besoin juste pour la journée de marche.

Pour s’y rendre et en repartir

Depuis puerto natales, il y a 2 bus par jour un le matin à 7h30 et un l’après midi à 14h30. Le bus coûte 15 000$CL/pers pour l’Aller/Retour.

Si vous commencez le trek du Refugio Paine Grande, vous devez descendre au 2e arrêt (Pudeto) puis prendre le catamaran (21000$CL) jusqu’au Refugio Paine Grande.

Si vous commencez le trek W du Refugio Las Torres, vous devez descendre au 1er arrêt (Laguna Amarga) puis prendre le shuttle (3 000$CL) jusqu’au Refugio Las Torres.

Une fois que vous avez terminé le trek, il suffit de repartir par le même transport. Si vous terminez au Refugio Paine Grande, il faut prendre le catamaran puis le bus. Si vous terminez au Refugio los Torres, il faut prendre le shuttle puis le bus.

Notez d’ailleurs que les départs des bus, shuttle et catamaran sont liés. Cela signifie que si l’un à du retard, les autres transports vont s’adapter pour que vous puissiez les prendre.

Le trek W

Maintenant que vous savez tout sur la préparation, on passe aux choses sérieuses : comment s’est passé mon trek ? Je vous présente ci-dessous comment je l’ai découpé, jour par jour.

Jour 1 : Mirador Las Torres

Départ : Refugio Las Torres

Arrivée : Refugio Las Torres

Temps estimé : 8h (Aller/retour)

Temps réalisé : 6h (Aller/retour)

Dénivelé : ± 800m

Premier jour pour le trek, on commence par le mirador Las Torres. Le départ se fait du Refugio Las Torres. On part donc vers 8h, sous la pluie et le ciel très couvert. A priori à partir de midi, le vent va se lever et le ciel va se dégager. On a donc une chance de voir Las Torres en arrivant en haut.

Le début de la randonnée est plutôt plate dans une vallée. Puis au bout de 25-30min, on attaque la montée parfois dans la forêt, parfois à découvert en plein vent et soleil. Elle est un peu raide et régulière jusqu’au camp site Torres. A partir de là, ça devient dur. On voit un panneau qui nous indique qu’il reste 45min jusqu’au Las Torres. Le sentier part dans les rochers et on se retrouve à enjamber des rochers et ça devient vraiment raide. Ces dernières 45mins sont longues et pénibles, mais on atteint enfin le sommet après 3h de marche au lieu de 4h. Seulement voilà, il est 11h et la vue est complètement bouchée. On ne voit pas du tout Las Torres. Le vent commence à se lever (comme prévu) et on décide d’attendre. Après 1h30 d’attente dans le vent, on les voit enfin ! Les trois sommets, le symbole du Torres del Paine: Las Torres ! On a froid alors on se dépêche de prendre nos photos et on attaque la descente pour se réchauffer. las torres

Le retour est long et ennuyeux. On connaît déjà les paysages et surtout la distance qu’il nous reste avant d’arriver. Après 3h de marche on est au Refuge Las Torres, notre arrivée.

En tout, on aura marché 6h au lieu de 8h. C’est le premier jour, on est encore en forme, mais on est fière de nous et heureuse de commencer enfin de trek mythique.

Jour 2 : Los Torres – Los Cuernos

Départ : Refugio Las Torres

Arrivée : Refugio Los Cuernos

Temps estimé : 4,5h

Temps réalisé : 3h45

Dénivelé : ± 180m

Aujourd’hui c’est une petite journée. On a 4,5h de marche de prévues. On part plus tard vers 8h30 mais avec nos gros backpacks cette fois. On repart par le même sentier pour Las Torres. Sauf que cette fois, au lieu d’attaquer la montée, on continue sur le plat. Toute la randonnée sera d’ailleurs relativement plate. On marche le long du lac, on s’arrête profite des paysages, se repose un peu (surtout nos épaules et notre dos en fait). La randonnée n’est pas difficile mais, la faire avec les sacs ajoute un challenge. Après 3h45 de marche, on arrive à Los Cuernos. Il est presque 13h lorsqu’on mange au refuge. On profite de l’après-midi pour se reposer, car on sait que demain on aura notre grosse journée : 11H de marche de prévues !

Jour 3 : Los Cuernos – Valle Francès – Paine Grande

Départ: Refugio Los Cuernos

Arrivée: Refugio Paine Grande

Temps estimé: 11h

Temps réalisé: 8h

Dénivelé: ± 800m

C’est clairement La grosse journée du trek. On prévoit 11h de marche avec ±trek w valle frances 800m de dénivelé et on va devoir porter nos sacs la moitié du temps. On part donc le plus tôt possible soit à 7h45. La première étape de la journée c’est d’arriver au camp site Italiano. Il s’agit de l’entrée de la Valle Francès et c’est là que nous posons nos sacs pour entamer la montée de la vallée. La montée se fait dans la forêt, le long de la rivière. On traverse aussi une clairière on l’on peut voir les ravages d’un ancien incendie. La marche devient longue, mais 2h après être partie du camping Italiano, on arrive au Mirador Britanico au fond de la vallée. On a une belle vue sur la chaine de montagne qui ferme la vallée et d’énormes rochers sur lesquels on peut se reposer et déjeuner. On a même pris le luxe d’y faire une sieste. On repart en début d’après midi à Italiano pour récupérer nos sacs. On fait la descente en 2h. Une rapide pause et nos gros sacs sur le dos, on va randonner jusqu’à notre arrivée le Refugio Paine Grande. A partir de ce moment, ça devient dur. Le vent se lève, on est fatigué des 2 derniers, de notre journée aussi et ça commence à devenir long. On met 2h pour arriver à Paine Grande et heureusement, car on est vraiment fatiguée et la pluie s’invite à la randonnée. En tout, on aura marché 8h (au lieu des 11h prévues).

Jour 4 : Glacier Grey

Départ: Refugio Paine Grande

Arrivée: Refugio Paine Grande

Temps estimé: 7h

Temps réalisé: 5h

Dénivelé: ± 200m

Dernier jour du trek, le réveil est difficile. Des courbatures partout des jambes aux épaules, on se prépare pour le glacier Grey. D’autres randonneurs nous ont prévenu, il n’y a pas beaucoup de dénivelé (± 200m) mais on va faire que les monter et descendre tout le long de la marche. Rassurée de la petite journée qui nous attend, on part à l’attaque du glacier. Effectivement, on fait que monter et descendre, tout le temps et jusqu’au bout. La randonnée devient longue, surtout avec l’accumulation de la fatigue et on a hâte d’arriver. Le sentier est souvent entre le lac et la montagne. On a donc souvent une très belle vue, mais on est aussi très exposé au vent. On atteint le mirador au bout de 2h45 de marche, sous le vent et la pluie. On s’y repose que quelques minutes, car le vent nous refroidit vite. Le déjeuner se fera au refugio Grey (à 500m du mirador). On repart assez rapidement, car on souhaite avec le catamaran de 17h et qu’on prévoit 3h pour retourner au refugio Paine Grande. En fin de compte, on est pressée d’arriver surtout avec le vent et la pluie et on arrive au bout de 2h15. En tout on aura marché 5h.

glacier grey

On est épuisée mais heureuse d’avoir fait et fini ce trek.

Alors le trek W, difficile ou pas ?

Le trek en 4j c’est réalisable à partir du moment où vous avez l’habitude de marcher un minimum (en moyenne on marche 15-20km/jour avec du dénivelé) et l’équipement de randonnée nécessaire. Des vraies chaussures de marche sont indispensables ainsi que des vêtements de sport (le coton c’est maaaaaal!). Un autre point important à prendre en compte c’est comment vous dormez et mangez. Si vous optez pour les nuits en refuge avec les repas inclus, le trek sera plus facile que si vous choisissez le campings avec vos propres repas. En effet, vous allez dormir et manger plus ou moins bien, mais surtout votre sac sera aussi plus ou moins lourd, selon les cas !

Si c’est votre premier trek, je vous conseille de limiter au maximum le poids de votre sac (manger dans les refuges, louez les tentes dans les campings, etc.) et de tester tout votre matériel de randonnée avant le trek (chaussures, sacs, etc.).

Le trek W en 1j

Si vous manquez de temps, ou si vous n’avez pas pu réserver les hébergements, il est possible de faire des bouts du trek W en 1j. Il suffit de faire l’aller retour depuis Puerto Natales en prenant le premier bus le matin à 7h30 et le dernier bus à 19h de Torres del Paine.

Pour la randonnée à la journée, 2 choix s’offrent à vous : Las Torres (mon jour 1) et le Glacier Grey (mon jour 4). L’aller retour pour Las Torres ou pour le Glacier Grey se fait largement en une journée et vous aurez aussi le temps de profiter du paysage. Personnellement, j’ai adoré les deux sites et je ne vais pas vous en recommander un en particulier. Ils sont tous les deux tellement différents et tellement beaux. Par contre, ce que je vous recommande c’est de vérifier la météo avant de partir à la journée. Même si le temps change vite, vous pouvez avoir la tendance de la journée et savoir si vous pourrez admirer ce que vous êtes venus voir.

J’espère vous avez toutes les informations nécessaires pour le trek W. Pour celles et ceux qui l’ont fait, quels souvenirs vous en gardez? Des conseils en particuliers ?

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

2 commentaires

  • Linda

    Merci pour tous ces conseils. Je pars au Chili en mai. Est-il facile sur place de trouver des compagnons de trek. Ca me donne envie mais je n’ai pas envie de le faire seule, je ne suis pas douée avec une carte ! Merci

    • sabrina

      Ca dépend ce que tu cherches. Si tu veux un compagnon de voyage pour quelques jours, ça se trouve mais si tu cherches quelqu’un pour tout ton voyage c’est plus compliqué (ça dépendra de ton itinéraire, des randos que tu veux faire, des dates, etc.). Si c’est le cas, je te conseille de poster quelque chose sur facebook dans les groupes de voyages =)
      Pour éviter les cartes, je te conseille l’application maps.me. C’est un gps qui fonctionne hors ligne, t’as juste besoin de télécharger la carte avant et c’est bon =)

      Bon voyage au Chili !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge