Carnets de voyages

Tour du monde: Colombie

Etape 1 : Bogota

Bogota est la capitale de la Colombie. Pourtant, comme souvent, la capitale ne représente pas le pays entier et comme souvent, les grandes villes ne sont pas mes endroits favoris. Cependant, il y a pas mal d’endroits qui valent le détour. A commencer par l’église de Cerro Monserrate. Cette église se situe sur les hauteurs de Bogota et de là vous aurez une vue sur la ville. Vous pouvez vous y rendre à pied ou avec le téléphérique.

Bogota possède aussi plusieurs musées et il y en a deux que j’ai trouvé intéressants : le musée Botero et le musée de l’or. Le premier musée est consacré surtout aux œuvres de l’artiste colombien Botero et il est gratuit. Le deuxième musée est dédié aux objets en or, de leurs fabrications à leur usage. Cette fois ,l’entrée coûte 4 000COP.

La place principale de Bogota s’appelle la plaza Simon de Bolivar. Cette place carrée regroupe les bâtiments importants de la capitale : mairie, cathédrale, etc. Elle est aussi assez impressionnante par sa taille.

Le quartier touristique de la ville est la Candelaria, c’est ici que vous trouverez les principales attractions. Pourtant, il est agréable de s’y promener un peu pour le découvrir aussi.

Hébergement

La plupart des hébergements sont situés dans le quartier de la Candelaria, dans certaines rues, il n’y a d’ailleurs que ça. Du coup, il est très facile de trouver un hébergement dans ce quartier pour pas cher. Pour ma part, j’avais choisi lhostel Sue candelaria. Il est bien situé dans le quartier et possède un bon rapport qualité/prix. Le seul inconvénient, c’est sa connexion internet qui est très lente. Autrement, il est juste parfait !

Etape 2 : Medellin

L’histoire de la drogue et plus récemment la série Narcos ont rendu célèbre Medellin. Même si aujourd’hui la ville est sans danger (du moins de la part desmedellin narcos trafiquants, les pickpockets existants toujours), un tourisme autour du passé sanglant de la ville s’est développé. En effet, plusieurs tours sont réalisés pour découvrir la vie de Pablo Escobar, de ses immeubles à son tombeau.

Si cela vous intéresse, il y a un quartier à voir de vos propres yeux, la comuna 13. Ce quartier était le noyau du trafic de drogue et d’armes. Les fusillades étaient malheureusement le quotidien des habitants. En 2002, l’armée est venue a mis fin à ce trafic dans un bain de sang. Depuis, le quartier renaît et la ville a mis en place des infrastructures pour son développement. Aujourd’hui, ce quartier est un lieu très touristique. De part son histoire bien sûr, mais aussi le street art qui s’y est développé, ce quartier attire du monde. Et si vous cherchez quelque chose d’insolite à faire, vous pouvez toujours prendre les escalators orange qui sont dans ce quartier lors de votre visite !

Si vous préférez visiter des lieux plus conventionnels, il y a aussi de quoi faire à Medellin. A commencer par la Plaza Botero. Sur cette place, vous trouverez des statues du célèbre artiste colombien.

Si vous avez besoin de verdure, direction le jardin botanique ! Son accès est gratuit et vous pouvez y voir toutes sortes de plantes et même des animaux parfois. Le lieu le plus touristique du jardin est là où se trouvent les orchidées, un endroit à ne pas manquer !

Il y a un parc à Medellin qui offre une vue sur la ville avec une petite reproduction de maison typique : le Cerro Nutibara. De la haut, vous aurez une vue à 360° sur la ville et vous pourrez visiter une maison colombienne avec les explications.

Etape 3 : Cartagena ou Carthagène des Indes

La principale attraction de Cartagena est son centre historique. Les façades des maisons sont multicolores et offrent un centre-ville haut en couleurs. De la porte au balcon, tout est peint et certaines maisons ajoutent même des fleurs. Bref, on en prend plein les yeux lorsqu’on s’y promène. Et le petit bonheur en plus, c’est de boire un jus de fruit fraîchement fait en s’y promenant. De nombreux marchants sont partout dans le centre-ville et vendent des jus de fruits ou des salades de fruits frais.

Dans les environs de Cartagena, il y a une activité insolite (et touristique) que je tenais à faire : prendre un bain de boue dans le volcan Totumo. Pour cela, pas le choix, il faut passer par une agence touristique. Il en existe des dizaines dans le centre-ville, c’est donc idéal pour comparer les prix et faire jouer la concurrence. Cette activité se fait sur la demi-journée et même si elle est très touristique, j’ai vraiment aimé. Quoi de plus insolite que de prendre un bain de boue dans un volcan ?

Hébergement

Le quartier touristique de Cartegena étant le centre-ville, les prix pour les hostels sont exorbitants dans ce quartier. Si vous cherchez un hébergement pas trop cher, il va falloir vous en éloigner. C’est la solution que j’ai choisie : Wonderland hostel. Il est assez éloigné du centre-ville, mais il existe un bus, une ligne directe entre pour rejoindre ou revenir du centre-ville.

Etape 4 : Le parc Tayrona

Le parc naturel et national de Tayrona est très célèbre pour ses plages de sable blanc. Il est aussi possible d’y passer plusieurs jours et d’y faire de la randonnée. Pour ma part, j’ai décidé d’y rester 2 jours et je vous raconte tout mon itinéraire et les alternatives ici.

Etape 5 : Barichara

Barichara est un petit village colonial. Et c’est à peu près tout ce qu’il y a à dire sur ce village… Il n’y a pas grand-chose à faire hormis visiter Barichara. Cependant, le village est très beau et est idéal si vous souhaitez vous reposer et être au calme. Si vous êtes un aventurier culinaire, sachez qu’il y a une spécialité à Barichara : Hormiga Coluna, littéralement (et réellement) « la fourmis aux grosses fesses ». Elles se mangent grillées et leur taille est assez impressionnante pour une fourmi. Pour le goût, je vous laisse découvrir !

Pour les amoureux de la randonnée, il y a une promenade sympa (et facile) à faire : partir depuis Barichara pour rejoindre Guane. Dans ce sens tout se fait en descente avec de belles vues sur la vallée. Ensuite, une fois à Guane vous pouvez soit tout remonter à pied, soit prendre un collectivo pour retourner à Barichara.

Etape 6 : Villa de Leyva

A l’instar de Barichara, Villa de Leyva est un village colonial. Cependant, ce village est plus connu notamment sa place centrale. La principale attraction est le village en lui-même et se promener dans ses petites rues. Pourtant, il y a aussi des choses à voir aux alentours comme la Casa Terracotta, une maison toute en terre, ou bien des cascades et des lacs.

Hébergement

Malgré le fait de Villa de Leyva est un petit village, il est facile de trouver un hébergement. Cette fois mon choix s’est porté sur Family host World. Une famille franco-colombienne gère cet hostel. On y trouve tout le nécessaire d’une auberge de jeunesse avec le petit-déjeuner en option.

Etape 7 : Salento et la vallée de Cocora

Après ces quelques jours de repos dans de petits villages, quoi de mieux qu’une randonnée dans les montagnes ? Salento est la porte d’entrée pour lasalento vallée de Cocora. Mais c’est surtout dans cette vallée que vous pourrez voir les palmiers les plus hauts du monde (jusqu’à 60m de haut!).

Pour les admirer c’est très facile. Depuis la place centrale de Salento, des jeeps multicolores font le trajet toute la journée jusqu’à la vallée. Elles vous déposent là-bas puis, c’est parti pour la randonnée ! Vous avez alors deux options.

La première est de marcher jusqu’aux palmiers et revenir. Cette randonnée est très facile et accessible à tous. Vous aurez vu ce pourquoi vous êtes venus et ensuite vous pouvez revenir par le même chemin.

La deuxième option est de continuer et de faire toute la boucle. Cela vous donnera l’occasion d’aller prendre un chocolat avec du fromage à la maison des colibris. Une fois reposé, vous pouvez continuer de descendre par la forêt. Pour faire la boucle dans ce sens, il faut compter environ 3h30. Je vous conseille de la faire dans ce sens, car monter par la forêt et terminer par la vallée, c’est s’ajouter des difficultés pour rien. Le chemin dans la forêt est raide, boueux et très étroit. Il risque de vous épuiser et vous n’y prendrez aucun plaisir.

La deuxième attraction de Salento est sa production de café. La région est connue pour être la région du café. Le lendemain de la randonnée, pour vous reposer, vous pouvez visiter une finca, une production de café. Les visites se font toutes les heures (en anglais et espagnol) et durent environ 1h30.

Hébergement

L’auberge de jeunesse de Salento est sans doute l’une des meilleures que j’ai pu faire : Estrella sin frontera. Elle est très bien située, la connexion internet est très bien, le petit-déjeuner est royal et les hamacs sont parfaits pour se détendre. Je vous la recommande à 100 %!

Etape 8 : Désert de Tatacoa

Après les montagnes verdoyantes de Salento, il est temps de visiter le paysage extrêmement opposé : le désert de Tatacoa. Dans ce désert, il y a deux régions à visiter principalement : le désert rouge (Cusco) et le désert gris (Los Hojos). Le désert rouge est facilement accessible à pied une fois que vous êtes dans le désert. Vous pouvez y accéder à pied. Cependant, le désert gris est plus éloigné et il vous faudra marcher ~2h ou louer un vélo, une moto ou prendre un guide.

Une activité très populaire dans le désert, c’est l’observation des étoiles. Comme la pollution lumineuse est quasi inexistante, vous pouvez admirer les étoiles, soit par vous même soit en allant à l’observatoire.

Pour vous rendre dans le désert, le moyen le plus simple est de prendre un bus jusqu’à Neiva (la grande ville de la région) puis un collectivo jusqu’à Villavieja. De ce village, il y a des tuk-tuks ou des motos qui vous attendent à la place principale pour vous emmener dans le désert.

Sachez aussi qu’il est possible de passer une nuit dans le désert, en hamac, en tente ou dans une chambre. Pensez cependant à prendre assez d’argent liquide avec vous, car cela peut vite coûter cher entre l’hébergement, les repas et l’eau.

Etape 9 : San Agustin

Comment pouvais-je quitter la Colombie sans découvrir son histoire ? San Augustin est le lieu parfait pour apprendre sur la culture pré-colombienne. Il y a plusieurs sites archéologiques où vous pourrez admirer les fameuses statues. Je vous conseille d’y rester deux jours pour les visiter. Pourquoi 2 jours ? Car lorsque vous payez l’entrée vous acheter un pass pour plusieurs sites qui est valable 2 jours ! (et coûte 50 000COP).

Hébergement

San Augustin est une destination très touristique. Par conséquent, il est facile de trouver un logement bon marché. Pour ce village, j’ai choisi Hostal Bambu. Il est situé dans le centre-ville et est très bien équipé. Le personnel est sympathique et prêt à vous renseigner quel que soit votre demande. Le petit-déjeuner est en option si vous le souhaitez.

Budget

La Colombie est un pays très populaire et assez bon marché. Il est assez facile de trouver des hébergements économiques et de manger au restaurant pour 2-3$/personne. La part du budget la plus importante a été pour moi, le transport. Cependant, j’ai pu assez facilement réduire mon budget initial.

Budget objectif : 113 000 COP/jour (~32€/jour en avril 2019)

Budget réalisé : 58 000 COP/jour (16,5€/jour en avril 2019)

J’espère que mon article vous aura donné envie de visiter ce magnifique pays ! J’ai réalisé cet itinéraire en 1 mois mais la Colombie est un pays immense. N’oubliez pas de prendre sa taille en compte, car je ne m’étais pas aperçue à quel point il était grand lorsque j’ai préparé ce voyage. Et si vous aimez les challenges, je vous propose ma bucket list de la Colombie.

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge