Mexique
Carnets de voyages

Tour du monde: Mexique – la péninsule du Yucatan

map Mexique

Après le petit pays du Bélize, il est temps de visiter l’immense Mexique. Comme j’ai décidé d’y rester plus deux mois, je vais rédiger 2 articles : le premier (celui-ci) sur la péninsule du Yucatan et le second sur l’ouest du pays et Mexico City.

Etape 1 : Bacalar

La lagune de Bacalar est la principale attraction de la ville. Son eau bleue turquoise, transparente est si peu profonde qu’on peut marcher des dizaines de mètres sans problème. De plus, la lagune n’est pas directement connectée à l’océan, cela lui permet d’éviter l’invasion de sargasses comme sur le reste du pays. Vous aurez un bout de paradis devant vos yeux.

Même si pour la majeure des accès à la lagune il faut payer, il existe 2 pontons en ville qui donnent un accès gratuit à la lagune. De là, vous pourrez vous baigner, admirer la vue, bronzer ou rencontrer les locaux.

Mexico Bacalar

Etape 2 : Coba

Coba est un site archéologique Maya. Il est célèbre pour la pyramide Nohoch Mul de 42m de haut. Vous pouvez monter tout en haut et contempler la vue sur la jungle environnante. Hormis cette grande pyramide, il y a aussi d’autres bâtiments à voir : des pyramides plus petites ou bien des stèles sur lesquelles vous pouvez essayer de deviner les calendrier mayas.

Mexico Coba

Petite anecdote, le site de Coba est très grand et les pyramides peuvent être séparées de plus de 1km parfois avec absolument rien hormis la jungle à voir. Pour éviter d’avoir à marcher, il est possible de louer des vélos. Et c’est comme ça que vous pouvez faire du vélo dans les ruines mayas, tranquillou.

Etape 3 : Isla Mujeres

L’Isla Mujeres (« l’île des femmes ») se trouve à 15min en bateau de Cancun. Elle est très facile d’accès et offre des plages de sables blancs et une eau bleue turquoise. En d’autre mot, c’est le lieu idéal si vous voulez faire bronzette sans vous éloigner de Cancun. Vous pouvez y aller pour la journée ou même y rester plusieurs jours si le coeur vous en dit ! Le seul problème est que la grande majorité des plages est occupée par des hôtels ou des restaurants ou bien des loueurs de parasols/transats. Il est difficile de trouver un endroit pour se poser sans avoir à louer ou consommer quelque chose.

Etape 4 : Puerto Morelos

Puerto Morelos est un petit village à 30min en bus au sud de Cancun. Ce village pourrait presque ne pas être touristique comparé au reste de la région. Pourtant, il possède aussi sa plage paradisiaque et même « son phare de Pise » (un mélange entre un phare et la tour de Pise). J’ai beaucoup aimé ce village, beaucoup plus calme et tranquille et moins bondé que les villes ou plages.

Etape 5 : Tulum

La ville de Tulum n’a rien d’extraordinaire et soyons honnêtes, les voyageurs s’arrêtent à Tulum (et visitent le Yucatan) pour les cenotes. Du coup, voici les cenotes que j’ai faites et que je vous recommande :

  • Cenotes Keken et Samula (125$Mx pour les deux): Celles si sont proches de Vallalolid, mais on peut y accéder depuis Tulum aussi. Elles sont entièrement souterraines contrairement aux autres que j’ai pu faire. On peut donc nager et admirer des stalactites au plafond en même temps. Pas mal non ?

 

  • Cenotes Escondido et Cristal (120$Mx pour les deux): Ces deux cenotes sont au milieu de la jungle. Escondido est plus naturelle et possède très peu d’infrastructures aux alentours. La cenote Cristal est plus transformée avec des pontons pour rentrer facilement dans l’eau, un plongeoir, des vestiaires et sanitaires,etc. Personnellement, j’ai préféré la première, mais sans doute parce que j’étais seule aussi alors qu’à la cenote cristal il y avait du monde !

 

  • Gran cenote (180$Mx): C’est la cenote la plus célèbre de Tulum. Par conséquent, c’est aussi la plus fréquentée et la plus bétonnée. On y trouve est table pour manger, des pelouses pour s’y reposer, des vestiaires, des casiers, etc. Mais, Gran Cenote reste magnifique. On y trouve aussi des tortues où il est interdit de nager dans leur lieu de reproduction, une petite caverne dans laquelle on peut nager et une autre petite cenote qu’on peut rejoindre à la nage. Ce n’est peut être pas la plus authentique, mais elle vaut tout de même le détour.

 

  • Temple of Doom (100$mx): Temple de Doom est ma cenote préférée ! Pourtant, ce n’est pas la plus belle, la plus grande (elle est même très petite) ou encore celle avec le plus beau fond. Non. C’est celle dans laquelle vous pouvez plonger dans des petits trous ! Depuis que j’avais vu des photos de cette cenote, je voulais tellement y aller ! Du coup, j’y suis allée, j’ai sauté, je suis heureuse:) .

Mexique Tulum

  •  Cenote Dos Ojos (380$Mx): Cette cenote est la plus chère que j’ai pu faire. Du coup, pour en profiter un maximum et parce que c’est un spot idéal pour cela, j’ai décidé d’y faire de la plongée en bouteille. Pour plonger dans une cenote, la certification (comme le PADI) est obligatoire. Si vous pouvez le faire, vous verrez des stalactites et stalagmites sous-marines. C’est vraiment à faire si vous le pouvez.

 

  • Jardin del Eden (200$Mx): Jardin del Eden est une cenote entièrement aménagée. Elle est par conséquent très fréquentée, mais elle reste tout de même très belle à visiter. Elle est assez grande pour recevoir du monde, mais aussi pour pouvoir en profiter pleinement.

Etape 6 : Chichen Itza

Chichen Itza est sans aucun doute le site archéologique le plus célèbre du Yucatan et du Mexique ! Ce lieu est tout simplement immanquable si vous êtes dans le coin. Malheureusement sa célébrité vient avec un nombre de visiteurs impressionnant par jour et un prix d’entrée très cher. Je vous conseille de venir très tôt le matin pour l’ouverture à 8h pour au moins éviter la foule au guichet.

Etape 7 : Izamal

Aussi surnommée « le village jaune » ce village est à quelques kilomètres de Merida et est facilement accessible en colectivo. Son nom, vous vous en doutez, vient du fait que tous les bâtiments du centre-ville sont jaunes. De l’église aux maisons en passant par les commerces, tout est jaune. Pourquoi la couleur jaune plutôt qu’une autre ? Parce qu’elle est fabriquée à partir de maïs (un aliment de base pour les mayas) et qu’elle représente la couleur du soleil (un dieu très important aussi). C’est pour moi, un des plus beaux villages que j’ai pu faire au Mexique.

Mexique izamal

Etape 8 : Campeche

Le centre historique de Campeche est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Entre ses remparts qui entourent le centre-ville et ses bâtiments multicolores, on comprend vite pourquoi. Le centre-ville est aussi directement à côté de la mer ce qui est parfait pour profiter du littoral. On peut vite passer une journée à déambuler dans le centre-ville et à vouloir faire le tour des remparts à pied.

Coup de food

Aaah, la gastronomie mexicaine <3 ! Ce n’est pas pour rien qu’elle est classée au patrimoine mondial immatérielle de l’UNESCO! Elle mérite un article rien qu’à elle et il va bientôt arriver. En attendant, je vais vous donner quelques adresses pour manger local et pas cher dans le Yucatan.

  • Cancun : la Palapas Plaza. Cette place regroupe plusieurs petits restaurants qui offrent que des spécialités locales. Vous avez donc largement le choix avec une excellente qualité !

  • Tulum : Antojito la Chiapaneca : Ce petit restaurant m’a été conseillé par un local et je n’ai pas été déçue ! Les plats sont aussi délicieux que copieux.

C’est tout pour la première partie de mon voyage au Mexique dans la péninsule du Yucatan. Comme vous le savez cet article s’est restreint sur la péninsule du Yucatan, et heureusement vu sa longueur ! Mais pas de panique, le reste de mon voyage dans l’Ouest du Mexique sera bientôt disponible =)

En tout cas, j’espère qu’il vous aura donner envie de découvrir le Yucatan par vous même !

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge