SUriname
Carnets de voyages

Tour du monde: le Suriname

Après un mois en Guyane, j’ai décidé de poursuivre ma route vers l’ouest et d’aller au Suriname. Ce petit pays m’était inconnu jusqu’à ce que j’y mette les pieds. J’ai donc été agréablement surprise par les différents lieux à visiter dans ce pays.

Etape 1 : Galibi

Galibi est proche de la frontière avec la Guyane. Y accéder est facile, mais cela demande une certaine organisation, je m’explique. Il n’y a qu’un bateau par jour depuis Albina (la ville frontalière) pour y aller, mais il n’y a pas forcément de bateau pour revenir à Albina depuis Galibi tous les jours. Par conséquent, il faut vous assurer qu’il y aura bien un bateau le jour où vous souhaitez repartir.

Une fois arrivé à Galibi, il y a deux choses à faire : profiter de la plus belle plage du Suriname et observer les tortues. Pour observer les tortues, il faudra prendre un bateau pour vous amener sur la plage où se déroule la ponte et l’éclosion des œufs. Cela se déroule de nuit et il vous faudra des lampes à lumière rouge et de l’anti-moustique.

Etape 2 : Paramaribo

Paramaribo est la capitale du Suriname. On y accède très facilement directement depuis Albina en taxi ou en bus.

LSUrinamee centre-ville de Paramaribo est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez donc vous y promener et découvrir de vieux bâtiments en bois un peu partout. Il y a aussi le fort Zeelandia et le parc avec les bâtiments officiels à côté qui valent le détour.

La deuxième chose très connue à Paramaribo ce sont les lieux de culte. Vous pouvez très facilement trouver les lieux de cultes pour les différentes religions : églises, mosquées, synagogues, temples hindou, etc. Et le plus impressionnant est qu’ils peuvent être situés l’un à côté de l’autre. Par exemple, j’ai pu voir une mosquée à côté d’une synagogue et quel que soit la religion, un profond respect pour les autres croyances.

Pour les amoureux des animaux, une activé sympa et populaire au Suriname est de voir des dauphins roses. Je parle bien sûr d’animaux sauvages et de les observer dans leur milieu naturel. Pour cela, vous êtes obligés de passer par une agence et de réserver un tour. Le tour dure environ 3h et se déroule en fin d’après-midi à 16h. Vous prenez un bateau et descendez le fleuve jusqu’à son embouchure où vous pourrez voir les dauphins roses.

Etape 3 : Parc BrownsbergSUriname

Le parc Brownsberg est le second lieu classé au patrimoine mondial de l’UNESCO au Suriname. Il est situé à 4h de route au sud de Paramaribo. Et comme bien souvent, un tour est obligatoire pour pouvoir y accéder. Les agences proposent plusieurs formules, selon le temps et le budget dont vous disposez. Il est possible d’y aller un jour, deux ou plus. Dans mon cas, j’y suis allée 2 jours. Cela m’a permis de passer une nuit dans le parc et d’en profiter un peu.

Le premier jour, nous avons randonné dans la jungle pour se baigner dans deux cascades. Le guide en a profité pour nous donner des explications sur la faune et la flore. Le lendemain matin, nous sommes partis à la recherche d’animaux sauvages dans la jungle : singes, insectes, oiseaux, etc. Pour finir, l’après-midi nous sommes allés sur une presqu’île pour profiter de la plage.

Coup de food ?

Si vous avez lu mon article sur la Guyane, vous connaissez déjà les plats surinamais typiques : le Nassi et le Bami. Ce sont des plats que l’on trouve partout en ville que ça soit dans les restaurants ou les stands dans la rue. Ces plats sont simples, mais très bons : il s’agit de poulet avec des légumes et du riz pour le nassi et des pâtes pour le bami. Cependant, méfiez vous de la sauce piquante, elle est vraiment forte.

Budget

Le coût de la vie au Suriname est assez faible. Cependant, ce qui coûte cher c’est les tours. Malheureusement, dès que vous souhaitez vous rendre quelque part ou faire une activité vous devez passer par une agence. Du coup, votre budget est plus important que ce que l’on peut penser au premier abord. Dans mon cas, les activités représentent un tiers de mes dépenses au final.

  • Budget objectif : 268 SRD/jour/pers. (~32€/jour/pers. En juillet 2019)

  • Budget réel : 119 SRD/jour/pers. (~14€/jour/pers. En juillet 2019)

Et voilà pour le Suriname ! Ce petit pays m’a surprise avec sa culture et son respect pour les autres (qui devrait être normal où que l’on soit soyons clairs). Même s’il n’y a pas beaucoup de choses à visiter et qu’une ou deux semaines suffisent pour visiter le pays, je vous conseille d’y faire un tour si vous êtes de passage dans un pays voisin.

Vous avez déjà visité le Suriname ? Vous le connaissiez avant cet article ? Répondez moi dans les commentaires!SUriname

Fondatrice de L'Aller Simple, je me suis découverte une passion pour les voyages l'un d'un semestre Erasmus. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour découvrir le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge